Investissement dans la communauté Maputo + VIDEOS

Vidéos :

10/12/2014 - Pays : Mozambique - Imprimer ce message

Voici quelques photos représentatives de nos diverses activités en dehors de l'orphelinat.

Bocaria

C'est la plus grosse décharge en plein air du pays (vidéo). Sérieusement, c'est une des choses les plus impressionnantes que j'ai vu de ma vie (dans le mauvais sens). Il faut y être pour y croire. Sur plusieurs centaines de mètres et sur 15 mètres de hauteur facile, des déchets à perte de vue... Une chaleur et une odeur limite supportable est constamment présente. Au milieu de ce chaos,  des enfants, des femmes et des hommes travaillent et trient les déchets qu'ils trouvent (plastique, verre...) afin de les revendre. La plupart des gens sont en tongues au milieu de cette poubelle géante. Beaucoup de personnes malades... C'est un travail très dure et très éprouvant. 

IMG-20141205-00040.jpg 

Nous nous rendons une fois par semaine à la décharge. Nous y distribuons du pain et faisons des activités avec les enfants (chants, jeux, prières...). Les activités se déroulent dans la petite église au pied de la décharge. Il y fait une très forte chaleur. Nous coulons sous nos vêtements. Les enfants aussi nous tiennent chaud. :)  Ils nous cours après, désirent être portés, câlinés... Ils sont très sales, sentent très fort mais sont vraiment très beaux ! C'est juste un plaisir de les prendre dans vos bras. De toute façon, vous aussi vous sentez mauvais vu que l'odeur de la décharge imprègne vos vêtements et vos cheveux très rapidement. Vous finissez par vous habituer à cette odeur de décomposition et à la présence permanente des mouches. Beaucoup d'enfants pied nu malgré le sable brûlant. Beaucoup de rires et de sourires. Beaucoup de visages marqués par la vie.

DSC00876.JPG DSC00877.JPG DSC00881.JPG DSC00884.JPG DSC00888.JPG DSC00905.JPG DSC00898.JPG

Nous allons également rendre visite à des personnes qui vivent autour de la décharge. Avant, les gens qui y travaillaient vivaient dessus (cela représente environ 500 personnes). Mais le gouvernement interdit maintenant aux populations de vivre sur la décharge. Il s'est donc développé une communauté tout autour.

DSC00893.JPG DSC00896.JPG DSC00901.JPG

Nous allons également au sommet de cette décharge pour y rencontrer les personnes en plein travail, échanger avec eux, parler de leurs besoins et prier pour eux. Malgré le contexte et le paysage malheureux, c'est ici que nous vivons certains de nos plus beaux moments et que nous rencontrons certaines des plus belles âmes... :) Pas de photos du sommet de la décharge. Les personnes étaient en plein travail. Par respect pour eux, nous n'avons pris aucune photo.

Beaucoup d'enfants de l'orphelinat proviennent de cette décharge. 

 

Nourrir les pauvres

Préparation de cartons de denrées alimentaires a distribuer aux pauvres.

DSC01087.JPG DSC01088.JPG DSC01089.JPG 

 

L'hôpital

Deux fois par semaine, nous allons à l'hôpital de Maputo. Les conditions d'hébergements et mesures d'hygiènes sont justes affolantes. Je crois que personne ne veut aller à l'hôpital. Ce sont des dortoirs avec des alignements de lits sans intimité. Pas de climatisation bien sûr. Il y fait très chaud, l'odeur y est également ''particulière''. Que faisons nous à l'hôpital ? Nous y distribuons des bananes, nous parlons et prions avec les gens. Nous y vivons des moments assez émouvants. Bâtiment gouvernemental, interdiction de prendre des photos. 

Voici une photo de notre belle team. La personne qui est responsable de ce projet est un jeune homme qui provient de la décharge Bocaria et qui a été recueilli dans l'orphelinat lorsqu'il était enfant (3ème personne en partant de la droite, en jaune). Aujourd'hui, il a donc bien grandi, et bien changé. Il désire aider sa communauté en transmettant ce qui lui a permis de sortir de la rue et de misère : l'amour et la foi. C'est impressionnant de voir l'impact que le centre a sur la vie des enfants (en positif bien sûr). Sont représentés ici : autrichien, italien, mozambicains, sud-africains, canadien, suisse et français. Une belle diversité ! :)

DSC00982.JPG

 

Dans les rues

Nous allons également dans la rue, distribuer du pain, chanter et prier pour les gens. Nous sommes allez dans une demeure portugaise qui date de la colonisation. C'est un bâtiment abandonné où vivent des personnes (adultes et enfants) de la rue. Nous allons également dans la prison rencontrer les prisonniers.

IMG-20141209-00043.jpg IMG-20141209-00044.jpg IMG-20141209-00046.jpg IMG-20141209-00049.jpg IMG-20141209-00051.jpg IMG-20141209-00052.jpg IMG-20141209-00054.jpg IMG-20141209-00055.jpg

Les rues, après une bonne pluie rafraîchissante :

DSC00978.JPG DSC00979.JPG DSC00980.JPG DSC00981.JPG 

Voici une autre photo de notre team de bénévoles. Erminio, tout à droite, est mozambicain et a grandi dans l'orphelinat. Aujourd'hui, il travaille pour le centre et poursuit des études à côté dans le business international. Il y a environ 23 étudiants au total qui sortent de l'orphelinat. Le centre est très fière de pouvoir favoriser la scolarisation des enfants. Peu vont jusqu'au BAC et encore moins poursuivent des études supérieures. Elles sont très chers (pas de système d'aide sociale en place) et le système est tellement corrompu que même avec de bons résultats, vous pouvez ne pas avoir votre examen. Il faut payer plus pour passer... Nous avons eu a coeur avec Ben de soutenir Erminio dans ses études. Il lui reste un an a faire avant d'obtenir sa licence. Il était soutenu au début de ses études mais les donateurs ont cessé de lui donner de l'argent depuis un an. Il essaye donc par lui même de mettre de l'argent de côté. Nous avons discuté avec le directeur du centre afin de pouvoir réaliser un virement tous les mois. Qu'est ce qu'une somme d'argent donné tous les mois en échange d'un diplôme et d'un avenir plus prospère ? Ce n'est juste pas comparable. :)

Si vous aussi vous avez à coeur de soutenir financièrement des étudiants du centre, vous pouvez nous contacter, nous vous mettrons en relation avec le directeur du centre. 

DSC00984.JPG

Une photo de Ben et Juan.

DSC01065.JPG

Juan a également grandi dans l'orphelinat. Il a appris, l'anglais et le portugais. Il travaille pour le centre en tant que traducteur. Un jour, nous l'avons invité en ville pour manger ensemble et il nous a parlé de son projet. Il est en train de construire une maison (2 pièces) pour y adopter deux petits garçons qu'il a rencontré à Bocaria et qui survivent seuls dans la décharge. Ouaou ! Qu'elle beau projet ! Il nous a expliqué qu'il désire reproduire ce qu'on lui a offert dans la vie. Un foyer pour des orphelins, un lieu pour dormir et pour manger. Il n'est pas marié et est âgé de 23 ans je crois... Je lui demande quand est ce qu'il pense emménager dans sa maison. Il me répond qu'il lui manque 2 portes mais que cela coûte très cher. Il économise pour pouvoir se les acheter avant d'emménager. Nous avons donc décidé avec Ben de lui donner la somme d'argent correspondant à l'achat des portes. C'est lorsque que nous étions sur le chemin du retour pour l'Afrique du Sud, que j'ai reçu un mms sur mon portable... Une photo des portes achetées avec un gros "THANK YOU" ! Il paraît qu'il y a plus de joie a donner qu'a recevoir... C'est que c'est vrai en plus ! :) Qu'est ce qu'on était heureux d'avoir pu contribuer un peu à la réalisation de son beau projet. :)


Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par flo
Le 14/01/2015 à 13:41:08
C est super je refais un voyage au Mozambique
en regardant vos photos vous êtes géniales!!!!
Bonne continuation bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Par Benjamin et Jecolia RIONDET
Le 22/01/2015 à 20:23:53
Ils n\'attendent que toi :) Gros bisou Flo !


Par cisca
Le 19/01/2015 à 22:04:02
Trop beau... ca donne vraiment envie!!!
Par Benjamin et Jecolia RIONDET
Le 22/01/2015 à 20:25:03
C\'est une expérience qui te plairait beaucoup cisca :)
Par cisca
Le 25/01/2015 à 22:44:52
Vous êtes trop beaux en tout cas!!
Mettez plus de photos de vous =)
Gros bisous et profitez bien encore



Par Celine
Le 22/01/2015 à 08:32:08
Comme d\'habitude des frissons en vous lisant :) vous nous manquez.
Par Benjamin et Jecolia RIONDET
Le 22/01/2015 à 20:28:10
Même si l\'on s\'applique, c\'est difficile de transmettre par écrit tout ce que l\'on a pu vivre et voir là bas. Nous essayons de vous faire percevoir une ouverture sur cette expérience que nous avons vécu. Pour le reste, il faudra se rendre sur place. Gros bisou à vs 2 :)


Par dédé
Le 22/01/2015 à 13:56:54
Génial !!
T\'écris vraiment bien Jec ! Du coup j\'me plonge dans votre périple à chaque fois et c est cool, c\'est génial ce que vous faite ! merci pour eux !!
Groos bisouuus
Par Benjamin et Jecolia RIONDET
Le 22/01/2015 à 20:30:24
Hey ma fouine ! Oui tu as vu, mon français s\'est amélioré depuis le lycée ! lol ;) Contente que tu puisses suivre nos aventures. Gros bisou :)



Laisser un commentaire