Jubilee Health Center Février

27/02/2015 - Pays : Afrique du Sud - Imprimer ce message

Voici quelques news du mois de Février. Encore un mois riche passé au sein de la clinique. Voici quelques témoignages reflétant notre quotidien à la clinique.

Voici 2 clichés d'un petit bonhomme âgé de 2 semaines seulement. Ce petit bébé est né avec 12 doigts, 6 de chaque coté. Le sixième doigt est rattaché à l'auriculaire par de la peau. Il n'y a pas d'os ou d'articulation au niveau du 6ème doigt, il n'est donc pas fonctionnel. Caryn enroule autour de ce petit doigt du fil de suture puis le ressert très fortement en le nouant afin d'en couper la circulation sanguine. Le petit doigt change radicalement de couleur. Privé de la circulation sanguine, il séchera et tombera de lui-même d'ici quelques jours voir une semaine. Pendant l'intervention (10 min max), beaucoup de pleurs de la part du bébé qui sera vite redonné à la maman. Dès cet instant, les pleurs se terminent, bébé se console en tétant le sein. C'est magique :) Cela vaut tous les produits anesthésiants... :)

Voici les clichés d'un jeune homme venu à la clinique un matin. Le soir précédant, à 23h, il se fait agresser dans la rue alors qu'il rentre de chez un ami et qu'il se dirige vers son domicile. C'est la deuxième fois que cet homme ce fait agresser ainsi. Il n'a pas pu voir ses agresseurs qui l'ont attaqué par derrière et frappé à la tête avec une barre de fer . Il pense qu'ils étaient 3. Ils lui ont volé sont portefeuille avec argent et papier d'identité. Il n'a pas perdu connaissance mais est resté "sonné" quelque temps sur le trottoir, la tête en sang. Il est ensuite rentré chez lui et a appelé une ambulance. Celle ci est arrivée 5 heures plus tard... Les soignants lui ont fait un bandage et lui ont dit de se rendre à une clinique le matin même. Le voilà donc qui arrive et qui nous explique la situation. En prévention, vaccin contre le tétanos et renouvellement de son pansement. Lorsque je défais le pansement de la tête de ce monsieur, je me rends compte que le bandage adhère très fortement aux plaies malgré la fait que j'adhère du sérum physiologique. Lorsque je parviens a tout enlever, je me rends compte que les plais sont superficielles (+1 point), très sales (-1 point) et qu'il n'y a pas de compresse appliquée sur les plaies (-1 point), uniquement le bandage.

 

Le patient m'explique que les soignants ne lui ont pas nettoyé les plaies mais juste posé un bandage autour de la tête en lui disant d'aller dans une clinique par la suite. Sans commentaire... Nous révérons ce patient pendant 1 semaine pour lui faire refaire son pansement tous les 2 jours. Aucune complication, si ce n'est des maux de tête passagés. Les plaies se sont très bien refermées et il a pu retourner au travail. 

Ce patient nous rappelle que nous vivons dans un pays avec un taux d'insécurité élevé. Même si l'on est un homme, marcher seul la nuit dans les rues de Cape Town est FORTEMENT déconseillé.

 

Opération d'un ongle incarné chez un jeune homme. Première fois que j'assiste à ce genre d'intervention. J'assiste Caryn qui opère en stérile. Opération menée à succès. Assez impressionnant à voir et très intéressant. Le patient repartira avec des antibiotiques, des antalgiques puissants et un pansement a renouveler bien sûr. :)

 IMG-20150303-00122.jpg IMG-20150303-00123.jpg

Une autre après midi, nous attendons une patiente pour une autre opération : le retrait d'un implant contraceptif au niveau de son bras. Je suis très impatiente de voir cette opération. Malheureusement, la patiente ne viendra pas à son RDV, L'opération est donc reportée.

Au niveau kinésithérapie, Ben, Mike et Trixi continue de prendre en charge de nombreux patients. Un cas particulièrement intéressant ce mois ci est la prise en charge d'une fille âgé de 15 ans. Lors de sa naissance, le gynécologue lui a tiré le bras pour la sortir du ventre de sa mère, provoquant une lésion partielle des nerfs. Jusqu'à 5 ans elle a bénéficié de kinésithérapie. Puis, (pourquoi ?) sa prise en charge s'est interrompu. La conséquence de cela est qu'elle a perdu en amplitude et ne peut plus utiliser son bras en tant que tel. Les séances de kinésithérapie ont donc repris cette année avec la clinique. Mike et Ben se relaient pour la prendre en charge. Aujourd'hui, elle a regagné en amplitude et son bras à également gagné en force, lui permettant ainsi de le mobiliser un peu plus. Grace à de bons conseils et des exercices a faire régulièrement, elle progresse vite. Elle est venu un jour à la clinique très satisfaite de nous raconter qu'un de ses professeur avait remarqué qu'elle pouvait plus mobiliser son bras. Très encourageant. :) 

Ben et Mike en plein travail... ;)

Les 2 comperes ! 

 

 

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :