Summer Camp Youth !

Vidéos :

21/01/2015 - Pays : Afrique du Sud - Imprimer ce message

Nous avons été animateurs avec Ben dans un camp pour jeunes ados, organisé par l'église. C'était vraiment génial ! Beaucoup de supers moments. J'étais également l'infirmière du camp. Avec environs 85 ados, je ne me suis pas ennuyée ! :)

Nous étions perdu au milieu des montagnes, magnifique ! A 20 minutes de marche, une piscine naturelle entourée de rochers avec possibilité de sauter des falaises. Génial !

La première journée a vraiment bien commencé, explication ! :) Programme de l'après midi : tous à la "roc pool". Alors que nous marchons pour nous y rendre, un jeune glisse sur un rocher en traversant une petite rivière. Il se cogne la tête contre un rocher et tombe inconscient dans l'eau. Heureusement, Ben était à côté et j'étais pas loin derrière. Il a fallu vite sauter dans l'eau pour le repêcher. Notre jeune ado de 15 ans, Marc, mesure 1,80m pour 100kg... Sortir un poids mort hors de l'eau relève du challenge mais avec l'aide d'un autre animateur nous y parvenons rapidement. Marc est toujours inconscient pendant environs 30 secondes (c'est très long quand on est dans l'action...). Après quelques bonnes claques, il revient progressivement a lui-même mais est toujours en état de choc. Il a du mal a parler et a très froid. Nous lui enlevons ses vêtements mouillés pour le réchauffer. Peu a peu il reprend pleinement conscience. Nous l'emmenons dans l'infirmerie, prévenons les parents et direction l'hôpital pour vérifier qu'il n'y a pas de séquelle neurologique. Point positif, il ne saigne pas. Mais Ben a bien entendu sa tête taper la roche. Forcément, il a donc mal au crâne et également à sa cheville gauche qui enfle (ressemble à une entorse). Ben lui fait donc un strap pour lui maintenir la cheville. Glace sur la tête et sur le cheville, couverture sur le corps, allongée dans le coffre de la voiture, c'est parti pour l'hôpital ! Pas la peine d'appeler les ambulances, sauf si vous avez plusieurs heures devant vous pour... attendre.  

Arrivée à l'hôpital après 1 heure de route, Marc parle bien, sa mémoire à court terme est revenue. Le médecin de l'hôpital se veut rassurant, pas de séquelle neurologique apparente. Par contre, bonne entorse. Nous retournons au camp avec une grosse "botte" pour lui maintenir la cheville et des antalgiques puissant.

A notre retour, tout le monde est content de revoir Marc. En effet, c'est une belle frayeur que nous avons eu sur le moment ! Marc désire resté au camp, j'appelle donc son papa pour savoir ce qu'il préfère décider. Réponse du père : "Mon fils est fort, il peut rester au camp !" (rire). Et bien oui en effet, je confirme, il est très "fort". :)

La suite du camp au niveau infirmier sera donc plus calme (peut-on faire pire (rire) ?). Beaucoup de chutes des rochers donc beaucoup de "bobo", pas mal de diarrhées, brûlures d'estomac, toux, maux de gorge, maux de tête, douleurs musculaires, menstruations douloureuses, ampoules, épines, coups de soleil, piqûres d'insectes... Rien de très compliqué à prendre en charge car j'ai 3 grosses pharmacies avec tout le nécessaire. En cas de doute ou de problème, je peux joindre Caryn, la médecin de la clinique.

Au niveau ambiance du camp, c'est vraiment super ! Beaucoup d'activités avec les ados. Je ne sais pas qui s'éclate le plus, les ados ou les monos ? L'occasion aussi de créer de superbes liens avec ces jeunes. Un jeu que je retiens particulièrement (photos) : "Hunger Game". Grosse bataille d'eau, de farine, de soda ect sur tout le terrain du camp. A chaque fois qu'une personne est touchée, elle doit sauter dans la piscine. la piscine se transforme en espèce de liquide blanchâtre plein de farine, ça part dans tous les sens, personne n'y échappe, c'est le gros délire ! :)

Une bonne semaine riche en aventure, en fun, en relation et en énergie ! Nous ne dormons pas beaucoup puisque nos journées se déroulent à peu près de 6h à 00h. A notre retour chez nous, c'est toute la journée du lendemain que je dors (rire) ! Il y aura un deuxième camp pour l'hiver en juillet. Malheureusement nous ne seront pas de la partie, de meilleurs projets nous attendent en France. ;)  Mais nous gardons un superbe souvenir de cette semaine de camp ! :) 

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :